Press Review

> Press Review


"Il est urgent que le cess soit réduit" Questions à Jocelyn Kwok, secrétaire général de la Chambre d'Agriculture. [l'express 4/6/08]

Le Syndicat des sucres et Südzucker concluent un accord de partenariat.  Selon les termes de l'accord, pour une durée initiale de six ans à partir de juillet 2009, Südzucker achètera la totalité du sucre blanc produit à Maurice (autour de 400 000 tonnes) incluant le White refined sugar et le Plantation White sugar, ainsi que la différence de sucre roux disponible. [Le Mauricien 2/6/08]

Interview. Gilbert Espitalier-Noël, président de la Mauritius Sugar Producers Association, s'exprime sur le problème de production alimentaire à Maurice, sur la réforme de l'industrie sucrière depuis l'accord Etat-sucriers,et sur ses priorités en tant que président de la MSPA.[le Mauricien, 24/4/08]

Industrie Sucrière - La communauté des planteurs demande une réduction du Cess. Face à des couts de production grandissants, les petits et gros planteurs sucriers demandent que le prélèvement de leurs revenus à l'intention du "Sugar Industry Labour Welfare Fund" soit réduit. [l'express 18/4/04]

Le Syndicat des sucres demande une hausse du prix du sucre blanc. Une majoration du prix du sucre blanc. C'est ce que réclame le Syndicat des sucres, suite à la flambée du prix de cette denrée sur le marché international. [l'express 18/4/08]

Production alimentaire locale - les raisons du déclin de l'agro-alimentaire La montée des prix et les risques de pénurie appellent à un changment de vision. La Chambre d'Agriculture attribue la situation actuelle à la libéralisation de  l'importation du bétail en 1996, la compétition du lait en poudre importé avec la production locale de lait frais, la consommation croissante d'aliments transformés et la faible productivité des cultures vivrières. [l'express 16/4/08]  

Industrie sucrière: Quatre usines seulement en opération en 2010. Il ne reste que 6 000 travailleurs dans ce secteur. L'industrie sucrière a largement changé de visage depuis l'accord Etat-sucriers intervenu le 5 décembre dernier. La centralisation suit son cours. [extrait de Business Magazine 23-29 janvier 2008]

Les négociations Etat-sucriers débouchent sur un consensus [l'express 6/12/07]

Several ACP countries sign EPAs with Brussels, as group continues to splinter With an end-year deadline looming, some countries in eastern and southern Africa have broken away from regional negotiating blocs to sign separate economic partnership agreements (EPAs) with the EU. The prospect of losing preferential access to the EU market helped push these countries to agree to open their own economies to a wide range of European imports. [Bridges Weekly Trade News Digest - 28/11/07]

"L'industrie sucrière n'a pas de plan B."Questions à Jocelyn Kwok, secrétaire général de la Chambre d'Agriculture. Malgré des négociations difficiles, il n'envisage pas la fin du secteur. Il évoque dans ce contexte l'importance de cette industrie à Maurice et parle des opportunités du Plan d'Action. [l'express 1/12/07]

EU/ACP : ACP exporters denounce scrapping of Sugar Protocol

Sugar exporting countries from the African, Caribbean and Pacific (ACP) Group will no longer have privileged access to the EU market as of 1 October 2009. On 28 September in Brussels, during the Competitiveness Council, the 27 ministers put an end to the Sugar Protocol which, since 1975, guaranteed prices and preferential access to the EU to the 18 exporting countries from the ACP Group. [2/10/07]

 

 

 

Sugar reforms prove bittersweet for ACP The African, Caribbean and Pacific (ACP) sugar producing countries have said they are deeply concerned about the amendments to the EU sugar reform, which brings to an end preferential access to Europe's market. [www.foodnavigator.com 1/10/07]

RELATIONS ACP/UE - Protocole Sucre: Bruxelles signe l'arrêt de mort! La Commission européenne (CE) a dénoncé unilatéralement, vendredi, le Protocole-Sucre, mettant fin à partir d'octobre 2009, soit avec un préavis de deux ans, les préférences commerciales tant au niveau des quotas que des prix pour les exportations de sucre des pays d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP). [Week end 30/9/07]

Récolte 2007 : manque à gagner de Rs 700 millions prévu - “L’accumulation de mauvaises récoltes ces dernières années ne nous permettra pas d’amortir la baisse de revenus que la baisse de prix provoquera. Si cette estimation [de 465 000 tonnes de sucre] se confirme, ce sera une baisse de production par 40 000 tonnes par rapport à 2006, soit une perte de Rs 700 millions”, dit Jocelyn Kwok, secrétaire général de la Chambre d’agriculture. [l'express 8/6/07]

Satiawan Gunessee (Ambassadeur de Maurice à Bruxelles) : "Les négociations comerciales internationales dépassent les considérations partisanes." Avec les ministres Rama Sithanen, Madan Dulloo et Arvin Boolell ainsi que l'équipe mauricienne basée à Genève, Satiawan Gunessee, l'ambassadeur de Maurice à Bruxelles, siège de la Commission européenne et des pays ACP, est en première ligne des négociations commerciales internationales en particulier avec la Commission européenne et l'OMC. De l'issue de ces négociations dépend l'avenir économique du pays." [Interview Le Mauricien 9/8/07 ]

Why the new EU sugar trade offer is unfair for ACP countries

Agra Europe, 27/7/07 - As part of the current negotiations for new Economic Partnership Agreements (EPAs) between the European Union and the African, Caribbean and Pacific (ACP) countries, the EU has made a questionable offer on market access for sugar to all ACP countries. What may seem on the surface like a generous gesture by the EU actually represents a disadvantageous trade-off. [A personal perspective  by Mrinal Roy]

 

Ile Maurice - La filière sucre se restructure pour maintenir la production

Le Betteravier Français, mensuel de la profession betteravière, consacre dans son numéro de juillet 2007, un article à la réforme de l’industrie sucrière locale. Il y est mentionné que face à la réforme du régime sucrier européen et à la baisse des prix de 36 % pour le sucre roux et le blanc, la filière sucre mauricienne doit se restructurer profondément pour maintenir la rentabilité du secteur et une production constante, tout en misant sur la production d’électricité et d’éthanol. [Lire l’article]

 

MSPA: "La semaine de 40 heures appliquée sans incident pendant la coupe" [l'express 28/6/07]

 

Le Mauricien 12/4/07 "Sans compétitivité, nous ne pourrons même pas  exporter notre sucre vers l'Europe" Le Chief Executive Officer du Syndicat des Sucres, Jean-Noël Humbert, se dit à la fois optimiste et inquiet. Optimiste parce qu'il considère que le savoir-faire et les atouts mauriciens dans le secteur sucrier - sucres spéciaux, conditions logistiques favorables, fiabilité aux yeux des partenaires européens - constituent une base prometteuse pour arriver à une compétitivité commerciale intéressante pour un marché européen qui devra réduire sa propre production sucrière. Mais le temps pourrait jouer contre nous, le temps n'étant donc pas aux tergiversations et aux considérations paralysantes. Considérant que le Apportionment Ratio est le plus favorable, mondialement, aux planteurs, notant que le Sugar Investment Trust détient 20 % des sociétés usinières et rappelant les emplois indirects soutenus par le sucre, notre invité demande à ce qu'on ne tue pas la poule aux œufs d'or. [lire l'interview]

 

Mise au point. La Chambre réagit à un article paru dans l'hebdomadaire Mauritius Times sur la part des mesures d'accompagnement destinée au secteur sucrier. [lire la mise au point 11/4/07]  

 

Interview de Week End 8/4/07  "Maurice joue avec le feu "

Patrick D'Arifat, président de la Mauritius Sugar Producers Association (MSPA),  passe en revue la situation dans le secteur sucrier. Il s'exprime sur les nouvelles conditions émises - unilatéralement - par le gouvernement pour donner le feu vert à la fermeture de trois usines sucrières. Il revient en détail sur le plan de réforme de l'industrie sucrière dont la non-mise en application risque de coûter cher à Maurice.  [lire l'interview]

 

2006 crop year has been one of the worst for Mauritius [Business Year Book, February 2007]

 

Bold reform to begin in the sugar industry  

The 2006 highlight was the presentation of the Sugar Sector Multi Annual Adaptation Strategy (Action Plan) 2006-2015 in April to the European Union.  Largely cited as an example for the whole ACP group, the Mauritian Action Plan is one among the few which have drawn wide support from the EU, the World Bank and our other international partners, including financial institutions. [Business Year Book, February 2007]

 

La nourriture condamnée à coûter plus cher Maurice importe 80% des denrées consommés. Ce qui la rend vulnérable à la hausse constante des coûts à l’importation, estime une étude de la Chambre d’Agriculture sur l’approvisionnement du pays en denrées alimentaires. Et comme l’inflation ne montre pas de signes d’apaisement, le Mauricien est condamné à subir les hausses de prix. A moins d’investir davantage dans la  production locale. [lire l'express 9/2/07]

 


"Le sucre a encore un avenir à Maurice." Interview de Jean Noël Humbert [Le Matinal 21/9/06 ]

Les obstacles à la mise en route de la réforme sucrière [Business Magazine 23-29 août 2006] 

Cinq propriétés sucrières du Sud s'unissent pour produire de la pomme de terre

CopeSud, une nouvelle entité émanant d'un partenariat entre Mon Trésor Mon Désert (MTMD), la compagnie de Beau Vallon, Union Sugar Estate, Bel Air Sugar Estate et Saint Aubin Ltée, se lance dans la production et la distribution de la pomme de terre. CopeSud nécessite un investissement de quelque Rs 200 millions dans un premier temps. [lire Le Matinal 18/8/06]

 

Fuel et Savannah investissent dans des raffineries et distilleries

Fuel investit Rs 3 milliards dans l’extension de ses activités sucrières et de génération électrique. Savannah prévoit aussi des gros investissements dans les mêmes domaines. [lire l’express 12/7/06]

 

Interview de Denis Pilot [l'express 12/7/06]

"Ce n'est pas l'éthanol qui va sauver l'industrie sucrière" Questions à Denis Pilot, Président de la Chambre d'Agriculture Il est de ceux qui relativisent les perspectives de l'éthanol. En revanche pour lui, la canne 'is there to stay',  à coté d'autres cultures qu'il souhaite voir développer, pour l'alimentation tant des Mauriciens que des touristes en plus grand nombre que nous envisageons de recevoir [Le Mauricien, 29/6/06]


l'Ile Maurice se prépare au 'cataclysme' de la baisse des prix du sucre [Le Monde, 26/10/05]

Rétrospective 2004 - Sucre: une industrie à la croisée des chemins par Jean Noël Humbert, secrétaire général de la Chambre d'Agriculture de l'Ile Maurice. (Article paru dans l'Express du 26/12/04) Face à la fin de certains accords préférentiels, l'industrie sucrière se doit de poursuivre les réformes entreprises. Il lui faut toutefois agir avec prudence et bien négocier le virage. Lire l'article. 

Coopération Régionale. "Le riz, le coton et l'élevage susceptibles d'intéresser les Mauriciens au Mozambique." Interview de Jean Noël Humbert, secrétaire général de la Chambre d'Agriculture. (Le Mauricien du 11/06/04)

A Maurice d'abord! par Jean Noël Humbert, Secrétaire Général, Chambre d'Agriculture de l'Ile Maurice (6/02/04) C'est à Maurice d'abord que doit se gagner la bataille de la compétitivité de notre économie! Lire l'article