Récolte sucrière 2008 - résultats provisoires

> Récolte sucrière 2008 - résultats provisoires

 

Résultats Provisoires de la Récolte Sucrière 2008

 

La campagne sucrière 2008 s’est terminée le 30 décembre dernier au bout de 28 semaines d’opérations de récolte, de transport et d’usinage.  Six usines seulement ont roulé durant cette campagne contre huit l’année précédente et pour la première fois à Maurice, une usine, en l’occurrence Savannah, a broyé plus d’un million de tonnes de canne, soit 1,1 million.

 

Les résultats provisoires de la campagne 2008 restent au bout du compte relativement proches de la dernière estimation officielle établie en octobre dernier, soit une production sucrière totale de 452 062 tonnes (contre une estimation de 460 000 tonnes) et une production de canne de 4 528 225 tonnes (estimation de 4,5 millions de tonnes).  La déception provient du taux d’extraction final; il était attendu qu’il ne serait pas meilleur que celui de 2007 (10,31%), mais en fin de compte, il a chuté de manière drastique vers la fin de la récolte, terminant à 9,98% seulement, soit le taux le plus bas jamais enregistré depuis 1960 à Maurice, l’année du passage des cyclones Alix et Carol, et hormis l’année de grande sécheresse en 1999.

 

La principale raison de cette chute spectaculaire demeure la pluviométrie particulièrement excessive (436% de la moyenne à long terme, 1971-2000) de septembre 2008.  Ces pluies torrentielles étaient accompagnées d’une amplitude de températures et d’une radiation solaire inférieures à la normale.  Le résultat direct a été un meilleur rendement à la récolte, mais aussi, comme on peut le constater, une richesse de la canne fortement affectée à l’usinage.

 

En fait, tout au long de cette campagne 2008, le pays aura connu des conditions climatiques anormales par moments.  En effet, le début de la période d’élongation de la canne avait été particulièrement sec, avec surtout le mois de décembre enregistrant une pluviométrie équivalente à seulement 33% de la moyenne à long terme.  Ces conditions n’avaient guère favorisé la croissance de la canne qui affichait à la fin de décembre un retard de 12,5% en terme de taille par rapport à la normale (moyenne des cinq meilleures années des dix précédentes).  Les conditions climatiques durant les trois premiers mois de l’année avaient cependant été bien meilleures, permettant à la canne de rattraper une partie de son retard.  Ainsi, à la fin de mars, la taille de la canne accusait un retard de 8% seulement par rapport à la normale. 

 

Malheureusement, ce retard s’était de nouveau accentué en avril, puis en mai, ramenant cette fois la canne à une taille inférieure à la normale d’un peu plus de 10%.  La pluviométrie durant le mois d’avril avait été très déficitaire (seulement 24% de la moyenne à long terme), puis particulièrement élevée (près de 200% de la moyenne à long terme) le mois suivant.  Ces situations extrêmes avaient largement affecté le développement de la canne.  Le mois de juin avait été de nouveau caractérisé par un temps fortement pluvieux (145% de la moyenne) et peu ensoleillé.  Les mois de juillet à août auront été par contre particulièrement propices à la maturation de la canne avec une pluviométrie très proche de la normale, et une amplitude des températures et un ensoleillement généralement supérieurs à la normale.  Par la suite, le mois de septembre anormalement pluvieux a été suivi en novembre par un temps encore une fois très défavorable à la canne, avec une pluviométrie de 198% de la moyenne à long terme.

 

La moyenne de production de sucre des cinq années précédentes (2003–2007) est de l’ordre de 514 023 tonnes, pour 4,9 millions de tonnes de canne récoltée et 10,52% de taux d’extraction. En 2007, la production s’élevait à 435 972 tonnes de sucre, pour 4 230 629 tonnes de canne au taux d’extraction de 10,31%.

 

La productivité aux champs est cette année supérieure à celle enregistrée l’année dernière, avec un gain de près de 11% de cannes à l’hectare. Elle est également supérieure à la productivité moyenne de ces cinq dernières années, soit 73,1 tonnes à l’hectare contre 71,8 tonnes pour la période 2003-2007.


La perte de superficie récoltée qui était de l’ordre de 2 472 hectares en 2007 connaît un léger ralentissement cette année avec une baisse de 2 249 hectares.  La superficie totale récoltée en 2008 affiche 62 011 hectares, ce qui représente une perte globale de presque 9 000 hectares lors de ces cinq dernières années.

 

Les chiffres provisoires de cette présente campagne seront finalisés durant les prochains mois avec la réconciliation auprès des tierces parties.

1.            Principaux Résultats Provisoires  (2008)

§               Sucre produit                                      :        452 062 tonnes

§               Canne récoltée                                   :        4 533 000 tonnes

§               Canne broyée                                     :        4 528 225 tonnes

§               Superficie récoltée                              :        62 011 hectares

§               Taux d’extraction                                :        9.98 %

§               Rendement de canne à l’hectare          :        73.10 tonnes/hectare

§               Rendement de sucre à l’hectare           :        7.29 tonnes/hectare

 

2.            Performance Comparée

Année

Superficie Récoltée

(ha)

Canne Récoltée

(tonnes)

Rendement de Canne à

l’Hectare

Canne Broyée (tonnes)

Sucre Produit

(tonnes)

Taux d’Extraction (%)

Rendement de Sucre à

l’Hectare

2003

70 998

5 199 384

73.23

5 197 210

537 155

10.34

7.57

2004

69698

5 280 370

75.76

5 222 137

572 316

10.85

8.21

2005

68 351

4 984 058

72.92

4 980 713

519 816

10.44

7.61

2006

66 732

4 748 973

71.17

4 746 713

504 857

10.64

7.57

2007

64 260

4 235 849

65.92

4 230 299

435 972

10.31

6.78

moyenne 2003-2007


2008 (Prov.)

68 008


62 011

4 889 727


4 533 000

71.80


73.10

4 886 398


4 528 225

514 023


452 062

10.52


9.98

7.55


7.29

  

 

        3.            Performance au Niveau des Usines

 

Année

Canne Broyée Sucre Produit (tonnes) Taux d'extraction (%)
2006 4 746 299 504 857 10.64
Belle Vue 771 280 82 951 10.75
Mon Loisir 355 175 38 951 10.71
Mon Trésor 325 122 32 536 10.01
Riche en Eau 360 617 37 820 10.49
Savannah 460 514 46 969 10.20
Union St Aubin 436 497 45 086 10.33
Beau Champ 607 604 66 568 10.96
FUEL 583 908 63 233 10.83
Médine 427 668 47 482 11.10
Mon Désert Alma 417 913 44 15810.57
2007 4 230 629 435 972 10.31
Belle Vue 706 027 72 372 10.25
Mon Loisir 99 133 9 176 9.26
Savannah901 330 90 455 10.04
Union St Aubin492 285 49 315 10.02
Beau Champ554 007 57 915 10.45
FUEL651 679 69 386 10.65
Médine398 869 43 180 10.83
Mon Désert Alma427 299 44 173 10.34
2008 (prov.) 4 528 225 452 062 9.98
Belle Vue 872 907 84 175 9.64
Savannah 1 102 495 108 459 9.84
Union St Aubin 389 105 38 459 9.83
Beau Champ 766 558 78 205 10.20
FUEL 975 806 99 463 10.20
Médine 421 355 43 517 10.33